Jupe minute de Parisienne

Un titre qui peut sembler n’avoir aucun rapport avec la jupe que je vais vous présenter puisqu’il s’agit d’une bête jupe en madras. Alors pourquoi une jupe de Parisienne ?

Et bien en mai dernier, sur un coup de tête j’ai décidé de me mettre à courir (moi qui n’avait jamais couru plus de 100m) et tant qu’à faire de m’inscrire à la course La Parisienne avec la ferme intention de courir les 7 km du parcours (ie sans marcher donc…)

Je me suis donc entrainée et avant le jour de la course la plus longue distance que j’avais courue sans m’arrêter était 5,4 km… Mais malgré tout j’étais confiante et j’ai eu raison puisque j’ai en effet couru la distance et en moins d’1h (pour quelqu’un qui n’avait jamais couru j’étais bien contente de moi)

Bon là vous êtes en train de vous dire : « OK mais si on en revenait à l’objet de l’article…on est là pour parler couture… »

Revenons à nos moutons donc, le samedi lorsque je suis allée chercher mon dossard j’ai découvert le tee-shirt de la course qui était bleu turquoise et surtout pu voir déjà des futures coureuses déguisées. En rentrant donc, j’ai sorti de mon stock un coupon de madras rapporté directement de Martinique (ah oui : le thème de la Parisienne cette année était Caraïbes) assorti au tissus du tee-shirt et zou 30 minutes plus tard j’avais une jupe à porter par dessus ma tenue de sport.

Mais aussi une jupe que je pourrai reporter cet hiver pour égayer un look noir.

EPEC_IMG_2360EPEC_IMG_2363

Publicités

Collection 2017 – Tricot – Châle

Dans la catégorie Châle, j’ai tricoté le célébrissime Find Your Fade dans le cadre du KAL organisé par Magdalena du blog TripleL de Mag.

C’est un très grand châle pour lequel j’avais choisi mes laines à la fête de la laine à Clamart chez Les laines de Bibounette où j’avais acheté 4 écheveaux. Bien sur au moment de le commencer j’avais changé d’avis et je n’ai finalement acheté que 2 des 4 écheveaux achetés, auxquels j’ai ajouté 1 écheveau acheté à Dublin et le reste de mon cardigan Earnest

Ce châle est très addictif  à tricoter puisque malgré ses 1400 m je l’ai tricoté en moins de 2 mois ce qui pour moi est très rapide : je l’ai commencé le 1er juillet et terminé le 20 aout. Il m’a accompagné lors de mes vacances sur l’ile de la Réunion où il a été terminé la veille de notre retour.

En toute honnêteté, il est tellement grand que je ne le trouve pas pratique à porter au quotidien par contre il tient vraiment très chaud… à voir donc si je passe outre les difficultés à le placer lorsque le froid sera arrivé…

EPEC_IMG_2355EPEC_IMG_2356EPEC_IMG_2357EPEC_IMG_2359

Collection 2017 – Couture – Jupe

Mon projet de septembre était bien fini en septembre mais les photos ont un peu tardé et n’ont été prises qu’aujourd’hui c’est donc avec quelques jours de retard que je présente mon projet du mois de septembre

C’est donc le post consacré aux réalisations du projet Collection 2017 (pour rappel description du projet sur le blog de Clothilde : ). Pour voir les autres articles consacrés au sujet sur mon blog : sélectionner Collection 2017 dans la liste des catégories.

Pour le mois de septembre, j’ai décidé de m’occuper de la catégorie jupe.

Réalisation couture du mois de septembre : Jupe

Initialement dans ma collection j’avais prévu la jupe Safor de Pauline Alice dont j’ai le patron depuis un moment et que je n’ai jamais faite. Mais ça c’était avant la sortie de la dernière collection Deer  & Doe et de la jupe Azara.

C’est tout à fait le genre de jupe que j’aime et surtout qui vont à ma morphologie, donc la décision a été rapide à prendre d’autant plus que je sais d’avance que la jupe Safor va nécessiter beaucoup d’ajustements.

J’ai réalisé la jupe à ma taille habituelle chez Deer & Doe : 42 sans aucun ajustement et c’est parfait… J’ai utilisé un lainage fin (le même que celui dans lequel ma future veste Saler est coupée depuis mi-juillet hum hum…)

J’ai adoré coudre cette jupe : j’ai pris tout mon temps pour que les petits angles qui font tout son charme soient cousus parfaitement, que la fermeture invisible soit invisible, bref que les finitions impeccables. J’ai cousu l’intérieur de la ceinture à la main ainsi que l’ourlet

Verdict : j’adore cette jupe au style un peu vintage et pour accentuer encore ce style je vais adorer l’associer avec mon manteau Watson Jacket que j’adore toujours autant. (oui oui 3 fois j’adore dans la même phrase… ) Même si ce n’est pas le manteau le plus pratique et qu’il garde bien les marques de mon sac à main que je porte sur l’épaule…

EPEC_IMG_2343EPEC_IMG_2345EPEC_IMG_2347EPEC_IMG_2348EPEC_IMG_2350EPEC_IMG_2351EPEC_IMG_2352EPEC_IMG_2354

Avancement tricot du mois de septembre

J’ai très peu avancé l’ étole : Goldfish Mémory … mais j’ai bien continué mon gilet Heartfelt 

heartfelt

Synthèse Collection 2017 – Couture & Tricot

 Comme chaque mois mise à jour de mon tableau.

septembre